Comment optimiser la vente de son restaurant, et être sûr de réaliser une bonne transaction

Publié le mardi 01 septembre 2015 16h37

Comment optimiser la vente de son restaurant et etre sur de realiser une bonne transaction

Le processus de vente de son restaurant est une opération qui par certains aspects peut s’avérer délicate.

Toute bonne vente doit être préparée. En amont, il est donc important d’anticiper la perte des revenus associés à l’exploitation pour amorcer le futur le plus sereinement possible. Il est donc nécessaire d’avoir une réflexion patrimoniale afin d’optimiser la réaffectation des fonds qui seront dégagés par la vente. Cette réflexion dépend de votre projet personnel. Par exemple si vous souhaitez prendre votre retraite, vous souhaiterez probablement réaliser un investissement patrimonial (fonds, immobilier,…) à l’inverse si vous avez d’autres projets d’acquisition, l’établissement d’un business plan sera recommandé.


Les questions à se poser avant de vendre son restaurant

  • Suis-je réellement vendeur ou curieux de connaitre le prix de vente de mon restaurant ?
  • Comment faire la publicité de la vente de mon restaurant ?
  • Ai-je besoin d’être assisté par un professionnel de la négociation ou puis-je gérer moi-même cet aspect ?
  • Comment évaluer la valeur de mon restaurant ?
  • Quels sont les facteurs qui valorisent un restaurant et quels sont mes arguments par rapport à d’autres établissements comparables ?
  • Comment réagir face à l’intérêt d’un acheteur potentiel ?
  • Est-ce que je suis prêt à envisager une période de transmission avec le repreneur ?
  • Ai-je pensé à préparer une garantie de passif, si oui de quel montant ?
  • Si je ne suis pas propriétaire des murs, font-ils partie de la transaction et dans ce cas à quel prix ? si non mon bail commercial est-il à jour ?
  • Comment préparer l’impact fiscal de la vente de mon commerce de bouche ?


Les différents points de parcours.

Prise de contact avec un conseil pour la vente

La vente d’un restaurant comporte certains aspect intuitifs, d’autres moins, comme la rédaction du compromis et les différents points juridiques et fiscaux. Si vous souhaitez trouver un repreneur par vous-même peut être pouvez vous  envisager de vous rapprocher d’un conseil qui vous aidera à finaliser les différentes étapes qui vous mènerons à la rédaction de l’acte définitif (avocat, juriste, intermédiaire spécialisé).

Rédaction d’une annonce

Ce point est fondamental, une annonce bien rédigée vous aidera à promouvoir votre vente et à mettre les acheteurs en concurrence. Multipliez les photos et les données chiffrées pour mettre en confiance d’éventuels repreneurs. Surveillez votre orthographe est également important, c’est un gage de sérieux face à vos lecteurs. Une fois l’annonce publiée n’hésiter pas à la relire ou la modifier en fonction des questions qui vous seront posées par d’éventuels intéressés.

Confidentialité

Il est important de bien prendre en compte cet aspect. Votre personnel sait-il que vous êtes vendeur ? si oui, aucun problème, si non, il faudra soit envisager une communication en ce sens auprès d’eux, soit éviter de donner des informations dans l’annonce qui leur permettraient d’identifier trop facilement leur restaurant.

Sur simple demande n’hésiter pas à nous soumettre toute vos questions concernant :

  • L’analyse de votre projet de vente 
  • La réalisation du dossier de vente qui présentera les arguments clés de votre affaire
  • Les conseils afin d’optimiser votre transaction, sur le plan juridique et fiscal 

Nous pourront vous mettre en relation avec des professionnels qualifiés qui permettront de mieux valoriser votre transaction.


Top 10 des conseils pour optimiser le prix de vente

  1. Préparez votre transaction avec un délai suffisant, une vente dans l’urgence vous sera toujours défavorable. Ne sous-estimez pas le délai de réalisation, il faut compter au moins 2 ans entre les premières démarches et la signature de l’acte.
  2. Confrontez vos réflexions avec des personnes du métier afin de profiter de leur expérience
  3. Conservez de l’objectivité sur la valeur de votre affaire une fois que vous en serez sorti, l’acquéreur achète le potentiel de l’affaire, il ne vous achète pas vous !
  4. Distinguez la valeur de marché (prix théorique des annonces comparables) et la valeur des transactions effectivement réalisés (anticipez toujours entre 10 et 15% de négociation)
  5. Demandez conseil à votre comptable pour valoriser votre bien au vues des différentes variables chiffrées
  6. Lorsque l’opération est réalisée dans le but de prendre sa retraite, calculez l’impact fiscal de la transaction (exonération des plus-values ?) et faites vous confirmer par les différentes caisses le montant exacte de votre retraite.
  7. Faites savoir que vous êtes vendeur, ne faites pas savoir que vous êtes pressé !
  8. N’hésitez pas à participer aux réunions d’informations que proposent la CCI ou votre syndicat professionnel
  9. Rapprochez vous de professionnels compétents lorsque la transaction sera à concrétiser, il est important d’y inclure un maximum d’information pour éviter tout recours contre vous dans le futur.


L'équipe Vendre son Restaurant

Annonces récentes

Restaurant a vendre montreal 20180921094013196853

Publié le vendredi 21 septembre 2018 09h34

Restaurant

Thailande Station baleaire, restaurant francais cusine traditionelle a vendre Plus de 12 ans d'existance. Clientelle d'habitues. Logement a l'et...
No image 40b990dc7a65f846754afece004795661c9e44fb4f509e5d1ffd188a26a9e8d3

Publié le jeudi 30 août 2018 14h11

Restaurant

Fond de commerce d’un restaurant. 42000 euros par mois CA, aucun travaux à prévoir refait à neuf il y a 8 mois entièrement équipé. Information et...
Restaurant a vendre metabief 20180829212511681267

Publié le mercredi 29 août 2018 21h14

Restaurant

Etablissement se trouvant au pied d'une station d'activité, travaillant sur 3 saisons . VTT, rando, luge d'été, parcours dans les arbres, ski alpin...