Se lancer dans le commerce ambulant : la marche à suivre

Publié le vendredi 28 août 2015 16h30

Se lancer dans le commerce ambulant la marche a suivre

Vous souhaitez vous lancer dans le commerce ambulant ? Cet article est fait pour vous. Vous trouverez ici, la marche à suivre pour mener à bien votre projet.



1ère étape : Définissez votre projet

Quels produits souhaitez-vous vendre ? Hot-Dog, sandwich, café, ou encore crêpes, glaces, ou marrons… La vente ambulante est déclinable à l’infini. Définissez votre offre pour pouvoir trouver la solution de vente ambulante appropriée.


2ème étape : Le choix du véhicule

L’avantage du commerce ambulant ? Plus de fonds de commerce à acheter ni de loyer à honorer. Cependant, il est indispensable de choisir le véhicule qui vous servira pour vendre vos produits.

  • Le triporteur

Vous souhaitez une solution mobile, légère et respectueuse de l’environnement ? Optez pour un triporteur ! Entièrement équipés pour la vente à ambulante, la plupart des fournisseurs proposent des modèles adaptés en fonction du type d’activité. Certains proposent même de personnaliser entièrement votre triporteur en fonction de vos besoins. Nous avons sélectionné pour vous des fournisseurs de solution triporteur : Eco-triporteur, BaristaMove etc

  • La camionnette

Si vous souhaitez pouvoir vous déplacer plus rapidement et bénéficier d’un réel confort, optez plutôt pour une camionnette spécialement équipée pour votre activité. Tout comme pour les triporteurs, les fournisseurs de camionnettes vous proposent des solutions entièrement équipées et adaptées pour vos activités et la possibilité de les personnaliser.  Nous vous conseillons d’opter pour un camion Méga du fournisseur Hedimag alliant design, fonctionnalité et praticité ! De plus ils ne nécessitent pas de permis spéciaux, vous pourrez le conduire avec votre seul permis B.


3ème étape : Définir son lieu d’activité

Vous venez de clarifier votre offre et avez sélectionné votre véhicule ? Il convient dorénavant de définir votre lieu d’implantation.  Pour se faire, il est indispensable de réfléchir à la question suivante : Qui sont vos clients ?

En effet, si vous vendez du café, il ne semblerait pas très judicieux de s’implanter en face d’une école…Cependant, si vous vendez des crêpes, ce lieu paraît intéressant.  Réfléchissez ainsi à une dizaine de points d’implantation, vous verrez par la suite qu’il est indispensable de prévoir des solutions de replis pour faire face aux rejets de demande d’implantation.

Vérifiez la réglementation en vigueur dans votre commune.

Ce point non négligeable vous permettra de rapidement vous rendre compte si vos lieux d’implantation sont autorisés ou non. Cette réglementation est propre à chaque commune, selon l’arrêté municipal en vigueur. A titre d’exemple, la vente ambulante est interdite dans les 9 arrondissements de Lyon, en journée, hors calendriers d’évènements exceptionnels. Cependant, certaines communes limitrophes, comme Villeurbanne, autorisent les activités ambulantes diurnes. Renseignez-vous !


4ème étape : L’immatriculation et la demande d’implantation

Le commerce ambulant est une activité réglementée selon la loi du 3 janvier 1969. 

Faut-il détenir une carte de commerçant non sédentaire ?

Tout dépend de votre lieu précis d’exercice. Il n’est par exemple pas nécessaire de détenir cette carte si vous souhaitez exercer sur les marchés de votre commune de résidence ou d’exercice de votre activité principale.


Etes vous concerné ?

Vous devez détenir cette carte pour :

• Exercer en tant que commerçant, artisan, auto-entrepreneur dont le lieu de résidence (ou d’activité principal) est situé hors de la commune d’exercice

•  Exercer en tant qu’artisan ou commerçant si vous n’avez pas eu de résidence fixe depuis plus de 6 mois,

• Présenter un spectacle itinérant ou des attractions ambulantes.

Si vous concerné, vous devez donc impérativement obtenir une carte professionnelle de commerce ambulant pour pouvoir exercer votre activité en toute légalité. Pour se faire, suivez le guide :

  1. La demande d'attestation provisoire

    Pour pouvoir obtenir votre carte professionnelle, vous devez, en premier lieu, faire une déclaration de commerce non sédentaire à la préfecture de votre domicile. Après avoir rempli un formulaire type et fourni plusieurs justificatifs, vous recevrez votre attestation provisoire de commerce ambulant qui vous permettra de commencer votre activité immédiatement en attendant d'obtenir votre carte professionnelle. Attention, ce document n'est valable qu'un mois.

  2. L’immatriculation

    Vous êtes en possession de votre attestation provisoire? Vous devez maintenant vous immatriculer auprès du CFE (Centre de formalité des entreprises) de la CCI de votre ville, dans un délais de 15 jours suivant le début de votre activité.

  3. L'agrément des services vétérinaires

    Vous possédez désormais votre attestation provisoire et votre véhicule ? Vous êtes à présent dans l'obligation d'obtenir l'agrément des services vétérinaires de votre ville. Pour se faire, il convient de leur adresser votre requête par courrier, en précisant les caractéristiques de votre véhicule ainsi que le type de produits que vous souhaitez vendre. A réception de votre courrier, les services vétérinaires conviendront d'un rendez-vous afin d'inspecter votre véhicule et vérifier qu'il est conforme aux normes d'hygiène en vigueur.

  4. Contacter les services des douanes

    Attention ! Si vous souhaitez vendre des boissons à emporter, vous devez être en possession d'une licence, même pour les boissons sans alcool. Renseignez-vous auprès d'eux.

  5. La demande d’implantation

    Celle-ci s’effectue par courrier, à l’attention du Maire de la commune dans laquelle vous souhaitez vous implanter. Pour mettre toutes les chances d’obtenir gain de cause, vous devez / pouvez :

    - Présenter rapidement votre projet

    - Joindre des photos de votre véhicule

    - Préciser le(s) lieu(x) où vous souhaiteriez vous implanter en expliquant les raisons

    Sachez également que sans cette autorisation, la vente ambulante est strictement interdite sur la voie publique. En cas de contrôle de police, votre marchandise est sera et vous devrez payer une amende… A bon entendeur …

  6. Obtenir votre carte professionnelle de commerçant ambulant

    Vous avez effectué toutes les démarches précédentes ? Bravo ! Vous pouvez désormais vous adresser à la préfecture de votre domicile pour demander une carte professionnelle de commerçant ambulant. 


    Vous devrez alors fournir les justificatifs suivants :

    - votre attestation provisoire, 

    - un original de l'extrait Kbis de votre société (remis par le CFE de la CCI)

    - l'agrément des services vétérinaires, 

    - un justificatif de couverture sociale en cours de validité, 

    - une attestation des services des douanes pour la vente de boissons alcoolisées, 

    - 2 photos


Bonne chance !

L'équipe Vendre son Restaurant

Annonces récentes

Restaurant a vendre montreal 20180921094013196853

Publié le vendredi 21 septembre 2018 09h34

Restaurant

Thailande Station baleaire, restaurant francais cusine traditionelle a vendre Plus de 12 ans d'existance. Clientelle d'habitues. Logement a l'et...
No image 40b990dc7a65f846754afece004795661c9e44fb4f509e5d1ffd188a26a9e8d3

Publié le jeudi 30 août 2018 14h11

Restaurant

Fond de commerce d’un restaurant. 42000 euros par mois CA, aucun travaux à prévoir refait à neuf il y a 8 mois entièrement équipé. Information et...
Restaurant a vendre metabief 20180829212511681267

Publié le mercredi 29 août 2018 21h14

Restaurant

Etablissement se trouvant au pied d'une station d'activité, travaillant sur 3 saisons . VTT, rando, luge d'été, parcours dans les arbres, ski alpin...